LA CHARTE DE DEONTOLOGIE

Le Réseau Vision Tokyo 2010 pour le développement des ressources humaines en santé, créé en janvier 2010 à Dakar, a pour vocation de favoriser l’échange de connaissances et le partage des bonnes pratiques existantes et émergentes en matière de gestion de ressources humaines en santé entre les pays membres.

 Il fonde son développement sur un ensemble de valeurs, de principes et de comportements, au profit des pays membres, des collectivités, des populations, des partenaires, des fournisseurs et des médias.

 Ces engagements, exprimés dans la Charte de déontologie, traduisent la volonté de contribuer, au travers des activités présentes et futures, au développement durable.

 1.Les Valeurs du Réseau

 Pour s’engager durablement dans le soutien au service public, les membres du Réseau sont tenus de croire aux valeurs suivantes :

 •L’exigence d’une neutralité politique ;

•L’expertise des membres ;

•La valorisation de l’intelligence individuelle, collective et solidaire ;

•La nécessité pour les acteurs, de participer à la mise en œuvre des activités du Réseau ;

•L’engagement pour un dialogue social constructif et responsable afin de promouvoir un bon climat social.

2.Le Code de Bonne Conduite du Réseau

 Le Réseau Vision Tokyo 2010 a pour politique d’entretenir des relations privilégiées avec les membres, les collectivités et les partenaires dans les pays où il opère.

 

Pour conduire ses activités, cette politique s’appliquera dans les conditions suivantes :

 •le respect des règles les plus strictes de l’éthique et de la confidentialité ;

•le respect des lois et règlements en vigueur dans les pays membres ;

•l’application d’une politique commune sans aucune discrimination aucune.

3.Les Relations du Réseau

 En vue de l’atteinte des objectifs assignés, le Réseau Vision Tokyo 2010 pour le développement des ressources humaines en santé devra entretenir des relations étroites avec son environnement politique, économique et social.

 A cet effet, le Réseau mettra en place un cadre d’échange de son savoir-faire et de ses bonnes pratiques, afin de favoriser l’exercice optimal de ses compétences.

 

3.1.Relations du réseau avec les pays membres

 Avec les pays membres, le Réseau entretient des relations très sincères qui ont pour but de capitaliser les expériences acquises de part et d’autre en vue d’une optimalisation du savoir faire et du savoir être. A cet effet :

 •Il respecte la liberté d’opinion et d’expression de ses membres ainsi que leur indépendance politique ;

•Il ne pratique aucune discrimination de quelque nature que ce soit ;

•Il facilite le partage des informations relatives aux bonnes pratiques en matière de gestion des ressources humaines en santé ;

•il respecte la confidentialité des informations mises à sa disposition ;

•il garantit la traçabilité de ses actions ;

• il respecte les engagements conclus avec les pays membres et s’adapte continuellement à ses besoins.

  

3.2.Relations du réseau avec les fournisseurs

 Les relations qu’entretient le Réseau avec ses fournisseurs constituent un axe majeur pour la satisfaction des pays membres et des partenaires techniques et financiers. Le développement de cette bonne collaboration se fera à travers :

 •Le respect des conditions de fourniture de produits ou de prestations de service (délais, qualité, tarifs …),

•Le privilège à accorder aux compétences locales.

 

3.3.Relations du réseau avec les partenaires

 Avec les partenaires techniques et financiers, le Réseau Vision Tokyo 2010 pour le développement des ressources humaines en santé compte développer le partenariat public/ privé par l’apport d’expertises et/ou de financements bilatéraux ou multilatéraux lors de ses événements. A cet effet, le réseau va :

 •veiller à la pluralité des partenaires, sauf accord exceptionnel, sur un même secteur d’activité,

•valoriser leur expertise sur ses activités,

•fournir un bilan d’activités en fin d’année,

•renforcer et pérenniser les relations mutuelles bénéfiques.

3.4.Relations du réseau avec les autres réseaux

 Le Réseau Vision Tokyo 2010 va entretenir des relations avec les autres réseaux pour le partage des bonnes pratiques en matière de gestion des ressources humaines en santé ou dans d’autres domaines si l’adaptation de ces expériences peut contribuer au développement du secteur de la santé.

 3.5.Relations du réseau avec les médias

 Les relations que le Réseau va entretenir avec les médias vont permettre :

•La diffusion des informations en accord avec les collectivités,

•La facilitation des rencontres entre les différentes parties prenantes.